• Tuesday 25 Jul, 2017
  • 10:48 AM Dakar
  • 12:48 PM Paris
  • 06:48 AM New York

Réseaux sociaux:

11 choses qui se produisent quand on arrête de fumer

3 months ago, Written by , Posted in SPORT

Que vous fumiez depuis 1 mois ou de nombreuses années, votre corps est capable d’éliminer les toxines inhalées et accumulées dans vos organes. Si vous décidez d’arrêter de fumer, voici 11 choses qui se produiront .

11 choses qui se produisent quand on arrête de fumer :

La guérison commence

20 minutes après votre dernière cigarette, votre pression artérielle redevient normale.

Retour à la normale

8 heures après, le taux de monoxyde de carbone revient à la normale et le taux d’oxygène redevient normal.

Le risque d’attaque diminue

Après 24 heures, vos risque de crise cardiaque diminue.

arrête de fumer
11 choses qui se produisent quand on arrête de fumer

Image crédit :www.entrepatients.net

Les sens reviennent

Après 48 heures, l’odorat et le goût redeviennent normaux et les terminaisons nerveuses commencent à repousser.

Après 2 semaines, votre circulation sanguine s’accélère, et continue à s’améliorer pendant les 10 semaines suivantes.

 

Vous récupérez des jambes

Entre 2 semaines et 3 mois après, la marche devient plus facile, votre circulation sanguine s’améliore, et la capacité de vos poumons augmente jusqu’à 30 pour cent.

Vous revivez et respirez

Après 1 à 9 mois, l’énergie globale de votre corps augmente. La toux, la congestion des sinus, les éternuements et l’essoufflement diminuent. Les cils vibratiles repoussent dans les poumons pour aider à les nettoyer et réduire les risques d’infections.

Vous sauvez votre cœur

Après 1 an, votre risque d’infarctus diminue de moitié.

Diminution du risque

Après 5 ans, votre risque de cancer de la bouche, de la gorge, et d’oesophage a diminué de moitié. Le risque d’accident vasculaire cérébral est le même que celui des non-fumeurs, et le taux de mortalité par cancer du poumon diminue de moitié.

Vous respirez plus facilement

Après 10 ans, le taux de mortalité par cancer du poumon est comparable à celui d’un non-fumeur. Les cellules précancéreuses sont remplacées et le risque de cancer de la bouche, de la gorge, de l’œsophage, de la vessie, du rein et du pancréas diminue.

Et enfin après 15 ans, votre risque d’infarctus devient comparable à celui d’un non-fumeur.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *