• Friday 20 Oct, 2017
  • 08:42 AM Dakar
  • 10:42 AM Paris
  • 04:42 AM New York

Réseaux sociaux:

110 milliards de francs CFA au plan national antipaludisme 2016-2020

6 months ago, Written by , Posted in ACTUALITÉ, SANTÉ ET BIEN-ÊTRE

L’Etat du Sénégal a octroyé un financement d’ »environ 110 milliards de francs CFA » au « plan stratégique » antipaludisme, pour la période 2016-2020, a annoncé mercredi à l’agence de presse sénégalaise, le docteur Oumar Sarr, coordonnateur du Programme national de lutte contre le paludisme (PNLP).

Avec ce plan, le Sénégal espère arriver à la « pré-élimination » de cette maladie, d’ici à 2020, puis à son élimination avant 2030, selon M. Sarr.

« Le Sénégal a fait beaucoup de progrès, avec une réduction du nombre de cas de paludisme, une maladie qui était le premier motif des consultations et des décès au Sénégal« , a-t-il signalé dans une interview avec la rédaction de l’agence de presse sénégalaise.

Des « stratégies de communication » seront élaborées et mises en œuvre pour la réussite du « plan stratégique » antipaludisme, selon Oumar Sarr.

Ces « stratégies » vont conduire à « la communication de proximité et de masse« , dans le but de faire changer les Sénégalais de comportements, face à cette maladie.

Pour y arriver, la mise en œuvre du « plan stratégique » 2016-2020 va également reposer sur un volet sensibilisation, qui permettra de faire adopter aux populations des « comportements positifs » en termes de prévention, ajoute Oumar Sarr.

« Le Sénégal a [mené] des interventions (…) très pertinentes, fondées sur la prévention, avec la distribution de moustiquaires imprégnées à longue durée d’action« , a rappelé le docteur Sarr, faisant allusion aux efforts qui ont permis à l’Etat et à ses agents de santé de réduire la prévalence de cette maladie durant ces dernières années.

Ces efforts autorisent le PNLP et ses agents à être « très optimistes » concernant les résultats à atteindre d’ici à 2020, ensuite à l’horizon 2030, selon le médecin.

« Nous avons les ressources nécessaires, qui vont nous permettre de (…) cibler les personnes les plus vulnérables, afin d’atteindre ces objectifs« , a-t-il assuré.

Senego

0

Comments below

comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *