La Sénégalaise
Actualités Reflexions Style de vie Amour Chroniques Photos Audio Vidéo Forum Accueil
M'INSCRIRE
 
Trouver un membre du Club...
Rejoignez le Club, 55.664 membresPublier un article Ma Bibliothèque Me connecter
  • RFM
  • Zik FM
  • Hip Hop
  • Jukebox
  • RFI
  • Rap Rek
  • Dakar
  • Love
  • Sud FM
  • Music
  • Africa
  • Jazz
  • Nostalgie
  • Urban
  • Dance
  • Romantica
mariage et famille      |      conseils et confidences      |      sexualité      |      poémes
Anna et Cheikh, un amour impossible ?
Anna et Cheikh, un amour impossible ?
Une discussion assez houleuse !
Madou,un homme à part
Anna et Cheikh, un amour impossible ?
 Enregistrer     Par ALI  |  Ma Bibliothèque  |  15  |  M'inscrire  | 
Partager
Anna et Cheikh, un amour impossible ?
J’essayais de détacher sa poigne de mon bras.

-MOI : parce que t’es sourd ?! Lâche-moi « way » !
-CHEIKH : Hey je t’ai posé une question ?!

Je restais dans mon mutisme, je ne voulais rien lui dire, je crois que secrètement je lui en voulais, du fait que ce ne soit pas lui qui m’ait faite cette demande.

-MOI : Cheikh « bayima way » ! (lâche-moi)
-CHEIKH : tu lui as répondu quoi ?

Je ne lui dirais rien du tout ! je ne lui dirais jamais, que je compte refuser sa demande, je ne lui dirais jamais, que la véritable raison de tout ça, c’est lui, parce que je l’aime !

-MOI…
-CHEIKH : Hum….tu vois ce que je disais, tu ne sais pas ce que tu veux, Bye Assane, revoilà Madou !!!
-MOI : je dois y aller, Madou attend mon appel.
-CHEIKH : si tu me parles encore de ce type, « di ngeu kham » (tu vas le regretter).

« Fouy am neu nak » (il exagère non !)

-MOI : laisse Madou tranquille « deg, ngeu ! »(T’entend !)

Sur un ton assez cynique…

-CHEIKH : et voilà que tu prends sa défense, face à moi maintenant !
-MOI : Tout comme toi tu l’as toujours fait avec Mame Fatim !!!

Le fait de repenser à cet état de fait, me rongeait le cœur !

-CHEIKH : ANNA, je vais t’engager ici tu va voir !

C’est toujours comme ça quand on parle d’elle ! Je les déteste tous les deux !

-MOI : « mbedj meu ! »(Fais-le) de toute façon vous ne savez faire que ça, frapper, frapper !

Il aura fallut que je prononce ces mots, pour qu’il me relâche, et s’éloigne de moi.
C’est bon là, il m’a lâché le bras, qu’est ce que j’attends pour dégager, d’ici. Mes jambes refusaient de me porter… faudrait aussi que je le veuille.

-CHEIKH : je te demande pardon.

Du tac au tac, il change, d’attitude. Il l’a dit d’une voix tellement douce, que ça m’a donnée encore plus envie de pleurer. Il s’est approché m’a pris dans ses bras.

-CHEIKH : je te demande pardon, je ne sais plus ce que je fais… j’ai du mal à comprendre pourquoi je m’énerve autant contre toi, alors que je devrais, t’épauler. Pardon, mon amour.

Je l’ai bousculé, avec une force qui était inconnue de moi-même.

-MOI : « bayima ngane nane mon amour soma ko wakhaté meu rayleu ». (Ne me touche pas ! si jamais tu répètes ce mot à mon endroit, je te tue !)

C’était comme un coup de poignard, pourquoi me dit-il ça alors qu’il m’a clairement fait savoir qu’il ne voulait pas de moi ?

On aurait dit que le fait d’avoir dit, ça lui a lui-même échappé.

-CHEIKH : pardon, (il ma pris délicatement la main) viens. Je ne veux pas me disputer, ce que je veux c’est t’aider Anna. Viens.

Moi aussi comme un pantin, je le suivais, de toute manière je l’aurais suivit partout où il aurait souhaité. Nous nous sommes assis,

-CHEIKH : nous n’allons pas nous disputer, je veux qu’on discute comme des adultes.
-MOI : c’est la faute à qui, moi qui me suis déplacée, pour venir m’excuser, t’es là à me gronder « melni kou yor seu dome ». (Comme si j’étais une enfant)
-CHEIKH : lol pardonne moi, comprends-moi aussi, Anna, tu ne sais pas ce que ça m’a fait de t’entendre dire, que cet imbécile t’as frappé, Anna, « sama adouna dafa touki » (j’ai cru que le monde me tombait sur la tête).

Dans ma tête je me disais, « tu tiens autant à moi et pourtant tu ne veux pas de moi. » Pourtant je me suis entendu dire.

-MOI : pardon.
-CHEIKH : Dis-moi vraiment ce qui s’est passé avec Assane…Depuis combien de temps, te frappe t-il, depuis combien de temps n’êtes vous plus ensemble ? Comment se fait-il qu’il ait failli te violer. Donc c’était ça quand tu disais, que vous vous étiez disputés ? Tu es retournée avec lui après ça ?
-MOI : non, non, non… Cheikh… je ne veux plus parler de ça, « dam la ko niane » (je t’en supplie)
-CHEIKH : je t’en supplie, « wakhmeu » (dis-moi), ne me laisse pas comme ça, qu’est ce qui s’est passé. ?

J’ai encore recommencé à pleurer. J’avais mal et j’avais honte d’en reparler. Mais Cheikh était bien décidé, il me tenait délicatement la main, m’encourageant à parler.
Alors, j’ai commencé à raconter la première fois, qu’il a failli me tordre le cou, à un point que j’en ai vomi du sang ; la deuxième fois où il a voulu me violer, où il a déchiré mes vêtements, ce jour où j’étais même prête à me donner la mort. Je lui ai ensuite raconté combien de fois il m’a harcelé. Et je pleurais, je pleurais tellement fort. Mais pendant tout le moment où je racontais les faits, le visage de Cheikh changeait d’expression, colère, douleur, surprise.

J’en étais arrivée à un point où, je ne pouvais plus parler. Il m’a pris dans ses bras, il ne disait rien, il attendait juste que je me calme.
Quand je me suis tus.

-CHEIKH : Anna, si je te demande une chose, tu le ferais ?

Je me suis contentée d’hocher la tête.

-CHEIKH : Où est ce qu’il habite ?

Là j’ai sursauté, parce que j’avais un mauvais pressentiment, je ne savais pas vraiment de quoi il était capable, « sou fi rayé domou diambour lou may wakh » (et s’il le tue ?)
Déjà que j’ai cru qu’Assane ne se relèverait pas, hier au soir.

-MOI : Cheikh !
- CHEIKH : pas de Cheikh réponds-moi ! et pourquoi tu n’es pas allée à la police Anna, pourquoi tu ne m’as rien dit ?
-MOI : POLICE ! Pour que tout le monde soit au courant, qu’ils disent, que je l’ai cherché ! Que papa l’entende, et que je lise de la déception dans ses yeux ! Il me menaçait tout le temps. Le jour où j’ai voulu t’en parler, tu ne m’as pas écouté…et… il voulait s’en prendre à toi. Et je voulais tout sauf ça, je n’aurais pas supporté
-CHEIKH : pourquoi ?
-MOI : pourquoi quoi ?
-CHEIKH : pourquoi n’aurais-tu pas supporté qu’il m’arrive du mal ?

Parce que je t’aime ! C’est ce que j’avais sur le bout de la langue, c’est ce que j’avais dans mon cœur, il n’y avait que cette phrase dans ma tête.

-MOI : mais parce que t’es mon meilleur ami !

Et pourtant je ne le regardais même pas dans les yeux lorsque je disais ça. Je l’ai entendu émettre un petit rire.

-CHEIKH : Dis moi… tu m’aimes vraiment donc ?

Je suis devenue d’un coup, nerveuse. Pourquoi il me pose cette question ?!

-MOI : Cheikh, t’avais dit qu’on ne reparlerait plus de cet incident…

Il a tenu mon menton, pour doucement relever ma tête, nos regards étaient plongés l’un dans l’autre…

-CHEIKH : pourquoi tu ne me réponds pas, quand tu disais m’aimer, c’était vrai ?
-MOI : Sheuuut,

Hé bien je n’ai pu dire que cela, parce que ses lèvres ont tout doucement touché les miennes, c’était presque comme… non pas presque, c’était comme si les ailes d’un papillon effleuraient délicatement mes lèvres. Je n’avais pas envie que ça se termine, je ne voulais pas, c’était tellement délicieux de sentir, ses lèvres sur les miennes. J’ai du faire un effort surhumain, pour le repousser.

Il ne s’y attendait pas, et moi non plus. Je ne m’en croyais pas capable ! Mais, c’est non. Il a envie de m’embrasser, et pourtant c’est Mame Fatim la plus importante !

-MOI : Tu m’embrasses alors que tu es avec Mame Fatim…
-CHEIKH : …il n’y a plus de Mame fatim…

J’ai dû mal entendre, n’est ce pas ?! Ils ne seraient plus ensemble ?

-MOI : pardon, comment ça ?
-CHEIKH : c’est fini, parce que tu es celle que j’aime.

Hmmm trop facile, il m’avait bien dit m’aimer, et pourtant il restait avec elle.

-MOI : qui a décidé, que c’était fini, toi ou elle ?

Cheikh qui hésite un court instant…

-CHEIKH : quelle importance ?
-MOI : je t’ai posé une question ?
-CEHIKH :…. Elle.

« WAWAW » tout est clair ! Moi, je suis « Anna poubelle », Mame ne veut plus de lui, maintenant, il y a de la place pour moi, tout ça n’était qu’un jeu dés le début.
Je me suis levée pour dégager d’ici, aller le plus loin possible de lui.

-CHEIKH : qu’est-ce-que tu fais ?
-MOI : « mane may seu imbecile » (c’est maintenant moi ton idiote ?)Mame Fatim te largue, maintenant je peux faire mon apparition !!!

J’étais vraiment blessée et en colère, j’avais la rage !

-CHEIKH : « yaw khana da nga dof ? » (Ça ne va pas non ?)

Je me dirigeais vers la porte.
Cheikh qui bloque le passage,

-CHEIKH : tu ne bouges pas d’ici, tant que tu ne m’auras pas écouté !
-MOI : Mais oui c’est ça, séquestre-moi pendant que t’y es, et pourquoi pas, tu pourrais me violer, aussi !

« Bobou mom »…ça m’a échappé ! Mais je lui en veux !

-CHEIKH : c’est vraiment ce que tu penses ?

Bien sûr que non, mais mon foutu orgueil !!!! Je n’ai même pas eu le temps de dire quoi que ce soit, il est allé ouvrir la porte…

- CHEIKH : vas-y alors.


La suite
Lire la précédente partie

Ma Bibliothèque  |  15  |  M'inscrire  | 
Partager
Anna et Cheikh, un amour impossible ?
Une discussion assez houleuse !
Madou,un homme à part
Anna et Cheikh, un amour impossible ?
▼  Nous vous recommandons aussi
Caresse-moi !
Caresse-moi !
La flèche de Cupidon
La flèche de Cupidon
"Mon âme t´appartient"
Le Club 55.664 membres
Lashuana
ENNFIIIINNNN ali est de retour. j´espére que cava puce mais on était impatient de relire anna.
La suite la suite
smsfash
il la embrasser anna daye cérale
tall demba
wéreul ak diam ndah gnouy meune enjoy en lisant cette chronique
maera
puce boula dara dale wayy tanel ak diame
hummm rabibochage bi nekh nama wayy expliquez vous rekk bamou leer nak nguene dimbali wanter parsk soneu nguene tei vivre votre amour sans embrouille nakk SENEGAL dieum kanam
bellad
Aliiiiiiiiiiiiiiiii namone naniou la. Porte toi mieux Ali , bon rétablissement.
Anna aussi han mer dayay diékh, akh qu´est ce qui tempéche de l´écouter? Khamo sakh kagn leu diekh ak MF . Il faut pas sortir des phrases comme ça juste pour blesser la personne (je comprend que tu lui en veuilles aussi. Yéne niar dal ...)
Mouni
Diokhma ay coordonner Ahmed rék ma khékh ak.mome loutakh mouy sétane ngay fébar wala dangako name rék mais prompt guérison boula dara diote wala nga balancé mako rék ndakh yaw mome dara waroula diote
Mouni
Diokhma ay coordonner Ahmed rék ma khékh ak.mome loutakh mouy sétane ngay fébar wala dangako name rék mais prompt guérison boula dara diote wala nga balancé mako rék ndakh yaw mome dara waroula diote
assanejeweler
ho kel tournur de situation avant le problem c´etait assane é maintnt c mame fatim c vrema interésant Ali continu vit é bn retablisment .
Ciela
Ali cherie boula dara diot weral ak diameu, yay nounoukh nanakh nekh sounou khol yi
L´intrepide Gni nak wakh ak gnom diotna, da gno manoul nek ay nit té nobanté ishhhhhhhhhh way
Mais Anna dou dem feneu day khoumbal rek lollllllllll mounan Anna poubelle
SABRINA
Anna vraiment pourkoi refusé un amour ki é a porté Lol ALI BOU LA DARA DIOT si tu veux sakh ma endossé tés maux a ta place.....
ALI
@ lashuana suite ce soir...@dabafa sama way ngeu dé ne me fais pas ça comprendre meu rek @marie lool ya fiii toud ´anna poubelle´@smsfash wakhal si anna ba kham @ L´INTREPIDE @Mouni @Doudou Ahmed legui day weur rek, dou tok , c k dama ko nam nak @NF voilààà teugeul ma ko mbethie way ish @SABRINA lool yalla teré beugou meu dara diot leu toi non plus @isabelle @fazahdi @tall demba@Fatou @maera @aux anges @yama @mandita @cabijou @emi @salii @la starlette@guirou @assaneje vous tous lool @Coumba ba ma diap leu rek mais c vrai quand meme nobaté bou eup leu rek, mou ngui fi wone dé da fa déma te rek melni kou am bougeotte ni!
maya
Bon rétablissement!!
Take care of you!! kiss
bessy
bon retablissement Ali!! bisous n take care
Le Mbourois
Bon rétablissement Alima,,, Anna & Cheikh forever,,,lol
JustMe
Awwwwwwww J espère que tu vas bien take care.


1

                                                                                    

                                                                                    
Sasissez votre nom » Saisissez le code de sécurité LE1F »

  A absolument regarder !

Youssou Ndour ft. Rokia Traoré - Birima
Youssou Ndour ft. Rokia Traoré - Birima

Rokia Traore - M'bifo (Acoustique)
Rokia Traore - M´bifo (Acoustique)

C'est Rouler - Petit Champion feat Densy Larage & Rude Bway
C´est Rouler - Petit Champion feat Densy Larage & Rude Bway

Jammo 2012 - Yves Niang
Jammo 2012 - Yves Niang

Yay Sama Cheri - Mariama
Yay Sama Cheri - Mariama
  Dans la même rubrique 

Assurez-vous que votre futur conjoint remplit ces critères, c’est important !
Assurez-vous que votre futur conjoint remplit ces critères, c’est important !

Ne laissez jamais partir une femme qui à ces qualités, sinon vous le regretterez !
Ne laissez jamais partir une femme qui à ces qualités, sinon vous le regretterez !

La belle-mère, son fils et sa bru, ce que chaque femme doit savoir
La belle-mère, son fils et sa bru, ce que chaque femme doit savoir

Qu’y a-t-il de meilleur que d’être un homme ? Qu’en pensent donc les femmes ?
Qu’y a-t-il de meilleur que d’être un homme ? Qu’en pensent donc les femmes ?

« Je t’aime, mais je ne te désire plus », comment donc réagir dans ce cas ?
« Je t’aime, mais je ne te désire plus », comment donc réagir dans ce cas ?
▼  Les + lus
Sénégalaiseries : « Pas besoin de travailler pour se faire du fric ! »
 163.940 fois
Sénégalaiseries : « Pas besoin de travailler pour se faire du fric ! »
C’est pour cette raison que les femmes crient en faisant l’amour
 127.624 fois
C’est pour cette raison que les femmes crient en faisant l’amour
« Quatre ans de racisme au Maroc », confidence d’un Sénégalais
 124.894 fois
« Quatre ans de racisme au Maroc », confidence d’un Sénégalais
Sénégalaiseries : « Garawoul ! »
 113.995 fois
Sénégalaiseries : « Garawoul ! »
Une leçon de survie ! Comment gérer le racisme au quotidien afin de mieux vivre
 101.703 fois
Une leçon de survie ! Comment gérer le racisme au quotidien afin de mieux vivre
▼  Les + regardés
Désormais, les américaines se mette au Mbalakh Sénégalais
 59.919 fois
Désormais,  les américaines se mette au Mbalakh Sénégalais
« J’aime les Sénégalaises », Sanseverino
 59.556 fois
« J’aime les Sénégalaises », Sanseverino
« La petite vendeuse de Soleil », cinéma sénégalais
 57.240 fois
« La petite vendeuse de Soleil », cinéma sénégalais
Quel homme n’aimerait pas être entouré de ces belles filles ?
 57.111 fois
Quel homme n’aimerait pas être entouré de ces belles filles ?
« Ramakati », théâtre sénégalais
 56.553 fois
« Ramakati », théâtre sénégalais
▼  Les + écoutés
La triste réalité que vous ignoriez de la Francophonie (entres autres), Oustaz H
 34.209 fois
La triste réalité que vous ignoriez de la Francophonie (entres autres), Oustaz H
PRESSE. Jeudi 20 nov. Wade « dof neu » ! (Ahmet Aidara)
 33.039 fois
PRESSE. Jeudi 20 nov. Wade « dof neu » ! (Ahmet Aidara)
Après avoir fait l’amour, comment faire pour prier sans eau pour le grand lavage
 31.584 fois
Après avoir fait l’amour, comment faire pour prier sans eau pour le grand lavage
PRESSE. Jeudi 20 nov. Faut-il emprisonner Wade ?
 31.233 fois
PRESSE. Jeudi 20 nov. Faut-il emprisonner Wade ?
Cette prière vous sauvera des gens méchants comme certains Sénégalais. Oustaz Ha
 31.158 fois
Cette prière vous sauvera des gens méchants comme certains Sénégalais. Oustaz Ha

Saisir le code de sécurité : VI6E


 
 Actualités
  Politique
  Economie
  Société
  Sports
  Culture
  People
  Potins
  Faits Divers
  International
 Style de vie
  Mode et beauté
  Tendances
  Mannequinat
  Psychologie
  Santé et bien-être
  Cusine et gastronomie
  Horoscope du jour
 Amour
  Mariage
  Conseils
  Sexualité
  Poémes
 + Plus
  Reflexions
  Forum
  Enquêtes
  Photos
 Vidéos
  Documentaires
  Magazines
  Musique du Sénégal
  Cinéma
  Théatre
  Juste pour rire
  Bonus
  Musique du monde
 Audio
  Revue de presse
  News
  Reportages
  Magazines
  Musique
  Humour
  Religion
 
  © 2014, La Sénégalaise      Politiques      Contacts      Publicité      Suggestion © La Sénégalaise is powered and managed by Idversion, Solutions Maker! (A Senegalese Company)