La Sénégalaise
Actualités Style de vie Amour Sexualité Chroniques Photos Audio Vidéo Forum Accueil
M'INSCRIRE
 
Trouver un membre du Club
Rejoignez le Club, 57.018 membresPublier un article Ma Bibliothèque Me connecter
  • RFM
  • Zik FM
  • Hip Hop
  • Jukebox
  • RFI
  • Rap Rek
  • Dakar
  • Love
  • Sud FM
  • Music
  • Africa
  • Jazz
  • Nostalgie
  • Urban
  • Dance
  • Romantica
mariage et famille      |      conseils et confidences      |      poémes
La plaidoirie de Cheikh
La plaidoirie de Cheikh
Madou,un homme à part
Anna et Cheikh : le bout du tunnel ?
La plaidoirie de Cheikh
 Enregistrer     Par ALI  |  Ma Bibliothèque  |  9  |  M'inscrire  | 
Partager
La plaidoirie de Cheikh
Je n’étais sûre que d’une chose, je ne devais pas refaire la même erreur. Je méditais à propos de ceci, pendant un court instant, quand Madou me sort de ma torpeur.

-MADOU : je ne vais pas abuser plus longtemps de ton temps, je vais te laisser. Essaie de parler à ton homme, si tu l’aimes vraiment.
-MOI : je te demande pardon, je ne sais pas ce que j’ai fait pour que tu m’aimes, mais je ne mérite pas ton amour.
-MADOU : hé arrête ! Tu mérites, encore bien plus que tout ça, je te jure. Allez file.

Je l'ai alors gratifié d’un sourire avant, de sortir de la voiture.

-MOI : au revoir.
-MADOU : il a intérêt à prendre soin de toi.

Je suis retournée dans ma chambre, je repensais aux paroles de Madou et je me disais, pourquoi je ne l’aime pas ?
Bon je n’en ai aucune idée, mais en attendant je vais suivre ses conseils, parler à l’homme que j’aime, et l’écouter surtout.

-CHEIKH : allo.
-MOI : je suis désolée, je ne pensais pas du tout ce que j’ai dit.
-CHEIKH : tu étais avec Madou ?

Lui je lui parle de chose nous concernant et lui n’a que Madou en tête.

-MOI : oui.

Silence total, il ne disait plus rien.

-MOI : allo.
-CHEIKH : oui je suis là
-MOI : pourquoi tu ne dis rien alors ? Cheikh comment aurais-tu réagis à ma place. Cheikh, tu m’as jeté, quand je t’ai dit que je t’aimais, et maintenant que Mame rompt avec toi tu te souviens que tu m’aimes ?

Cette fois, je ne criais pas, je n’étais pas énervée, je parlais doucement, d’une voix posée, j’étais épuisée, fatiguée de me battre. Alors j’ai décidée de suivre les conseils de Madou.

-CHEIKH : je sais, mais ce n’est pas comme tu le penses.
- MOI : alors dis-moi, je t’écoute.
-CHEIKH : pourquoi ce changement ?
-MOI : Cheikh, as-tu réellement des explications à me donner ?
-CHEIKH : pas au téléphone.
-MOI : je ne préfère pas non plus, mais je veux savoir, je ne veux pas attendre demain.
-CHEIKH : je n’arriverai pas à dormir tant que je ne t’aurai pas parlé de toute façon…attend moi j’arrive.
-MOI : il ne fait pas un peu tard ? Dis « rek. »
-CHEIKH : il n’est même pas vingt-deux heures. Je serai là dans vingt minutes.

Aussitôt dit, aussitôt fait. Il n’a pas duré en chemin. Je suis allée le retrouver dans son véhicule.
Et de but en blanc,

-CHEIKH : tu étais vraiment avec Madou ?
-MOI : j’espère que tu n’es pas là pour me poser des questions, mais plutôt pour répondre aux miennes. Et OUI, j’étais avec Madou.

Dans ma tête je me disais, ne me fais pas regretter. Il fulminait de rage, mais je ne lui dirai rien du tout.
« Na sa khol bi teug tama sama yone » (tu n’as qu’à t’énerver, je m’en tape) Pour une fois je ferai comme on m’a dit, rester calme.

-CHEIKH : tu deviens de plus en plus sûre de mon amour pour toi, c’est pour ça que tu te comportes de la sorte ?
- MOI : De quel amour tu parles Cheikh, dis-moi ? Je veux vraiment savoir.

Je lui parlais bien calmement. On aurait dit qu’en une nuit j’avais acquis beaucoup plus de maturité. Je n’élèverai pas la voix, je ne relèverai pas son sarcasme. Je ne sais même pas d’où me vient ce calme soudain. Je le laissais chercher ses mots, qui tardaient à sortir d’ailleurs.

-MOI : je t’écoute, si tu m’aimes autant, pourquoi avoir choisi Mame Fatim ?
-CHEIKH : tu te souviens du jour où vous vous êtes rencontrées ?

J’acquiesçais par un hochement de tête.

-CHEIKH : ce même jour elle m’a ouvert les yeux, elle m’a mis devant l’évidence, cette évidence, que je me suis toujours refusé de reconnaître.

J’étais assez suspicieuse, encore plus perdue. Mais je décidais de simplement écouter.

-CHEIKH : je savais que je ressentais quelque chose, mais j’essayais de me convaincre que ce n’était pas de l’amour. J’étais vraiment sincère quand je t’ai offert mon amitié. Quand je t’ai connu, je crois que j’étais vraiment amoureux dés le début, mais quand tu n’as pas voulu d’une relation, j’ai respecté cela. Puis avec ton histoire, je me suis cru obligé de devoir te protéger. Il était évident que tu étais très vulnérable, et j’avais peur qu’un autre profite de cette vulnérabilité là. Crois moi mon amitié était sincère !

Il me regardait, comme pour lire dans mon regard un « je te crois »

Je n’ai rien dit je lui ai juste accordé un sourire, histoire de l’encourager à poursuivre. Il avait l’air assez soulagé, il s’adossait, à son siège, la tête en arrière.

-CHEIKH : bon ! Après, après…

« Sou ma ko mbédjié » (si je le gifle) il va se décider à délier la langue. Il a émis un petit rire comme pour se moquer de lui-même.

-CHEIKH : ensuite j’ai vu le harem de gars, qui te courait après. J’en étais jaloux c’est vrai, mais je savais me maîtriser. Là je me suis fait une raison, je me suis dit que si tu ressentais, au moins quelque chose pour moi, tu nous aurais donné une chance. Surtout que tu ne ressentais aucune gêne, à me parler de tes amours.
-MOI : mais Cheikh !
-CHEIKH : ne m’interromps pas s’il te plait… Quand tu as rompu avec Madou j’étais soulagé, pas pour ce que tu crois, mais plutôt, parce que lui je savais que tu ne l’aimais pas. Et ce que je souhaitais, c’était que tu tombes amoureuse, que tu sois heureuse, j’ai enfin cru que ce jour était arrivé…avec ton « imbécile »

Là j’ai émis un petit rire au ton à la fois moqueur et dédaigneux, qu’il a employé.

-CHEIKH : J’ai vu un changement radical, avec lui, tu étais épanouie, tu paraissais heureuse. J’étais un peu frustré du fait de ne pas en être la cause, mais j’étais heureux.

C’est à ce moment que j’ai décidé qu’il était temps que je m’éloigne, que je pense un peu plus à moi, à ma vie. Il y avait quelqu’un qui désormais veillerait sur toi.

Je ne pouvais plus le regarder… toute façon lui, pendant tout le temps qu’il me parlait, il fixait droit devant lui. Mes larmes ont coulées, parce que j’avais mal, mal qu’il ait subi tout ceci par ma faute.

-CHEIKH : juste à ce moment j’ai rencontré Mame, calme, souriante, jolie et très gentille. Je me suis alors convaincu que je parviendrai, à l’aimer, autant que je t’aime. Chaque jour je me disais ça viendra, ça viendra, parce qu’elle le mérite. Elle m’a fait comprendre que je ne l’aimais pas, elle m’a fait savoir qu’elle était plus un moyen de refuge. Nous nous étions pour la première fois disputés, ce jour là, quand toi et moi nous étions fâchés au resto. Elle a voulu rompre, j’ai refusé, je voulais la convaincre du contraire, mais aussi me convaincre surtout.

-MOI : pourquoi tu n’es pas juste venu m’en parler ?
-CHEIKH : lol pourquoi faire, tu paraissais tellement heureuse… Alors j’ai décidé de m’éloigner de toi, te voir le moins possible. Pour lui prouver ma bonne fois, lui prouver que je voulais être avec elle. Mais c’était pire, ça commençait à avoir des répercussions au niveau de ma vie de couple.
Lol quand je me souviens qu’elle m’a jeté, de sa voix si posée. Tu sais ce qu’elle m’a dit ? « Je sais que tu restes avec moi par loyauté, nous ne serons jamais heureux ensemble » Et le pire est que c’était vrai. Je continuais de rester avec elle parce que j’estimais lui avoir fait un affront, alors je croyais bien faire, en restant avec elle. Ce même jour tu es venue à la maison je t’en voulais tellement. Je me disais qu’à cause de toi, « je perds une fille qui m’aime, une fille bien, alors qu’elle s’en fiche de moi »

Alors quand tu es revenue me dire que tu m’aimes…« ki daf ma yap » (elle se fiche de moi) c’est ce que je me suis dit, je ne te croyais pas. Tu ne pouvais pas tout le temps faire l’éloge d’ASSANE devant moi, pour le moment d’après me dire que tu m’aimes. Quand j’ai tenté de reconquérir Mame, la persuader de retourner avec moi, elle m’a répondu « si en ton âme et conscience tu es certain que tu pourras être avec moi sans penser à elle, je prendrais le risque. » Je n’ai pas su quoi lui dire, elle avait raison, c’était ne pas la respecter finalement.

Elle ne méritait pas ça, elle méritait mieux que ça. Je n’avais pas le droit, de la faire souffrir, parce que la vérité je voulais oublier auprès d’elle, parce que tu en aimais un autre. C’était égoïste !

Ce que je retenais dans tout ça, c’était que Cheikh comme Madou, ne se sont jamais préoccupés que de mon bonheur. Ils se sont effacés, pour mon bien…mais et moi ? Seuls mes sentiments, m’ont importé, mes caprices.
Que dois-je faire, comment faire ?

Je leur dois à tout les deux. Ce que je veux c’est qu’ils soient tout les deux heureux.

Que ces deux êtres soient les plus heureux au monde.



La suite
Lire la précédente partie

Ma Bibliothèque  |  9  |  M'inscrire  | 
Partager
La plaidoirie de Cheikh
Madou,un homme à part
Anna et Cheikh : le bout du tunnel ?
La plaidoirie de Cheikh
▼  Nous vous recommandons aussi
Sauvez votre mariage et arrêtez le divorce.
Sauvez votre mariage et arrêtez le divorce.
La dot n'est pas un prix qu'on paye en échange de la femme
La dot n'est pas un prix qu'on paye en échange de la femme
Notre coeur !
Notre coeur !
Le Club 57.018 membres
timash
Oh non nmk u ma volè ma place nèx na o moins tèye tèl na lire dmin g vè po me reveilè fadiar pour lire allez Cheikh mane kou mèleni yaw lay weur d

hamette
anna boul ma yakal way! cheikh mo koy décapité
Ciela
Bien dit ROCQUA
Madou il sera heureux car il l merite vrema car kholam rafetna, conterairement a Assane nga khamné djiguén yoyou di lekeu TO lako yené gnoukoy bastoné bien bord
Anna il est temps nak defal dara Cheikh t aime sinon soumala feké fofou ak sama delegation du bakh deeeeeeeeeeeee
bellad
Ndeyssane Cheikh est un gars bien nak wakh deug Yallah. Fatim tamit bou done kenene la elle aurait pourri la vie a Anna plutot que s´effacer. Maintenant Anna nak la balle est dans ton camp. Le bonheur de Cheikh mom c´est entre tes mains. Ca ne depend que de toi quil soit heureux ou pas. Madou nak mom nianale ko rek il trouvera aussi une qui aura aussi bon coeur que lui inchallah. Lol mais ce nest pas le moment de parler de Madou.....Cheikh la wakh lo kaye tontou???? La swiiiite vite!!!!!!!
Lashuana
Mayléne madou mame fatim senegal dieume kaname bon anna légui nak la balle est dans ton camp... team cheikh .... c´est pas beau l´amour???
SABRINA
LI NEEX NA.... ALIMA béégue si yaw / Anna ta avec toi 2 merveilleux hommes mais saches k l´amour triomphe tjours é mieux vaut unir ta vie a celui ki taime é k TU AIMES alors là c´est gagnant gagnant @ LASHUANA may madou mam fatim dou si yakh dara dal
ALI
Vos commentaires m´ont dead !!! ravie que vous ayez aimé, parce que tenez vous bien...bon vs verrez vs meme. Je suis contente, si vous vous l’êtes rek. luv u all all sans exception nak
Lashuana
@sabrina yakou si dara moss !!!
Le Mbourois
Une bonne explication pour remettre les pendules à l´heure. Je trouve que ça tombe à point, c´est évident que Cheikh & Anna finiront ensemble 8).
L´AAAAAmour qui tu nous tiens Cheikh & Anna forever

1

                                                                                    

                                                                                    
Sasissez votre nom » Saisissez le code de sécurité XkL8 »

  A absolument regarder !

Je veux un costume sans poche (On est où là ?)
Je veux un costume sans poche (On est où là ?)

Qui a pris photo (On est où là ?)
Qui a pris photo (On est où là ?)

Bégué Time - Le Buzz (suite) (Episode 6)
Bégué Time - Le Buzz (suite) (Episode 6)

Fatou Safieddine - Dem ba diekh
Fatou Safieddine - Dem ba diekh

Sidate ft. Nder - Bonbon
Sidate ft. Nder - Bonbon
  Dans la même rubrique 

Vieilles-filles, faut-il vraiment chercher à trouver un mari à tout prix ?
Vieilles-filles, faut-il vraiment chercher à trouver un mari à tout prix ?

Mariage, la femme ne peut pas vivre que « d’amour et d’eau fraiche » !
Mariage, la femme ne peut pas vivre que « d’amour et d’eau fraiche » !

« Mon mari me demande de choisir entre mon foyer et mon métier », que feriez-vous à sa place ?
« Mon mari me demande de choisir entre mon foyer et mon métier », que feriez-vous à sa place ?

Saviez-vous ce que risquent les enfants face à la violence conjugale entre les parents ?
Saviez-vous ce que risquent les enfants face à la violence conjugale entre les parents ?

Saviez-vous à quoi ressemblera votre vie de couple en période de ménopause ?
Saviez-vous à quoi ressemblera votre vie de couple en période de ménopause ?
▼  Les + lus
« La femme Sénégalaise est la meilleure », êtes vous d’accord avec cette Italien
 124.096 fois
« La femme Sénégalaise est la meilleure », êtes vous d’accord avec cette Italien
L’expérience sexuelle avant le mariage est-elle nécessaire pour une union durabl
 110.901 fois
L’expérience sexuelle avant le mariage est-elle nécessaire pour une union durabl
Ptdrr ! Non mais Béthio n’est pas sérieux quoi...
 103.628 fois
Ptdrr ! Non mais Béthio n’est pas sérieux quoi...
Que faisait-il entre les jambes de la femme d’autrui ?
 101.668 fois
Que faisait-il entre les jambes de la femme d’autrui ?
Que risquent les hommes qui marient plus de quatre femmes, selon l’Islam ?
 100.905 fois
Que risquent les hommes qui marient plus de quatre femmes, selon l’Islam ?
▼  Les + regardés
Yérim encore sur affaire de sexe et de viol !
 82.131 fois
Yérim encore sur affaire de sexe et de viol !
L'histoire de la femme qui couchait avec son beau-frère
 78.732 fois
L
Seriez-vous prêts à épouser une femme pareille ?
 69.336 fois
Seriez-vous prêts à épouser une femme pareille ?
Qui est cette Sénégalaise mariée qui s’exhibe sur Internet pour son homme blanc
 63.972 fois
Qui est cette Sénégalaise mariée qui s’exhibe sur Internet pour son homme blanc
Les derniers moments de la vie d’une sorcière.
 62.823 fois
Les derniers moments de la vie d’une sorcière.
▼  Les + écoutés
Pourquoi est-ce dangereux de « trop aimer », selon l’Islam ?
 37.623 fois
Pourquoi est-ce dangereux de « trop aimer », selon l’Islam ?
Pourquoi ne jamais arrêter de réciter cette prière ?
 32.991 fois
Pourquoi ne jamais arrêter de réciter cette prière ?
50 ans de mariage, ces Sénégalais vont-ils divorcer ?
 32.760 fois
50 ans de mariage, ces Sénégalais vont-ils divorcer ?
Doit-on tout pardonner, selon l’Islam ?
 32.613 fois
Doit-on tout pardonner, selon l’Islam ?
Pourquoi éviter toute amitié avec ces gens ?
 31.713 fois
Pourquoi éviter toute amitié avec ces gens ?

Saisir le code de sécurité : LU4V


 
 Actualités
  Politique
  Economie
  Société
  Sports
  Culture
  People
  Potins
  Faits Divers
  International
 Style de vie
  Mode et beauté
  Tendances
  Mannequinat
  Psychologie
  Santé et bien-être
  Cusine et gastronomie
  Horoscope du jour
 Amour
  Mariage
  Conseils
  Sexualité
  Poémes
 + Plus
  Reflexions
  Forum
  Enquêtes
  Photos
 Vidéos
  Documentaires
  Magazines
  Musique du Sénégal
  Cinéma
  Théatre
  Juste pour rire
  Bonus
  Musique du monde
 Audio
  Revue de presse
  News
  Reportages
  Magazines
  Musique
  Humour
  Religion
 
  © 2014, La Sénégalaise      Politiques      Contacts      Publicité      Suggestion