La Sénégalaise
Actualités Reflexions Style de vie Amour Chroniques Photos Audio Vidéo Forum Accueil
M'INSCRIRE
 
Trouver un membre du Club...
Rejoignez le Club, 55.878 membresPublier un article Ma Bibliothèque Me connecter
  • RFM
  • Zik FM
  • Hip Hop
  • Jukebox
  • RFI
  • Rap Rek
  • Dakar
  • Love
  • Sud FM
  • Music
  • Africa
  • Jazz
  • Nostalgie
  • Urban
  • Dance
  • Romantica
mariage et famille      |      conseils et confidences      |      sexualité      |      poémes
La force de l'amour (2)
La force de l
La force de l'amour (1)
La force de l'amour (3)
La force de l
 Enregistrer     Par Talibé cheikh  |  Ma Bibliothèque  |  6  |  M'inscrire  | 
Partager
La force de l
Plongé à nouveau dans ses pensées, Karim tendit machinalement la main vers la télécommande et alluma son poste téléviseur plasma. Son regard se riva sur l’écran, mais il ne voyait pas vraiment les images qui défilaient.

D’ordinaire, il lui aurait suffit d’appeler une de ses nombreuses copines qui serait accourue pour lui distraire et tuer son vague à l’âme. Mais aujourd’hui, rien que cette idée le dégoûté.

Son portable sonna à nouveau et le tira de ses pensées. Il ne se donna pas la peine de regarder l’écran pour voir le nom de la personne qui tentait de le joindre. Pour lui, cela ne pouvait être encore que Sira qui venait le relancer.

Il se changea, enfila un maillot de bain, passa une serviette sur son cou et sortit sur le balcon. Il gagna l’escalier en colimaçon qu’il dévala en un clin d’œil, comme pour fuir la sonnerie de son téléphone qui retentissait toujours TCHIPPPPP. Il traversa le jardin fleuri et arriva à la piscine. Il posa sa serviette sur une chaise longue et plongea immédiatement dans l’eau froide. C’était un excellent nageur « ndokh rek la meune tchip ». En quelques puissantes brasses, il parcourut la piscine dans toute la longueur. Quand quelques minutes après, Karim aperçut le boy venant vers lui avec le portatif du téléphone fixe, il fronça méchamment les sourcils.
- « nékouma fi » Je suis là pour personne ! lancça t-il.

Moussa s’arrêta court, ne sachant qu’elle attitude adopter.

- « Soda sa mague bi la… néna dafla sokhla » C’est votre grande sœur Soda…Elle dit que c’est important, balbutia-t-il.
- O.K ! dit Karim en sortant de la piscine.

Il prit sa serviette, s’essuya les mains et s’étendit sur un transat avant de prendre le téléphone.

- Allô ! fit-il d’une voix pas très enthousiaste.
- Dis donc, Rimka ! on ne peut pas dire que ton accueil soit des plus chaleureux ! Tout va bien ?
- Oui, tout va bien, j’ai un peu le cafard ces derniers temps.
- ça tombe bien, tu accompagneras Aly au Parc d’attraction et cela te permettre de te détendre.
- Ecoute, frangine, je n’avais pas prévu de sortir ce week-end « wouyouma, rak, beuguouma guène fène si week bi ».
- Je te comprends, mais je n’ai absolument personne d’autre sous la main. Moctar est en mission et je dois impérativement me rendre au mariage d’une collègue et amie…. « hamena lolou, wanté guissouma kénéne koudoul yaw fimou tollou ni. Moctar daffa dème mission té dama wara dème mariage bène kharite bouma bokal liguèye ».

Karim ne répondit pas immédiatement. Il affectionnait beaucoup la compagnie de son neveu, avec qui il faisait du footing le matin, quand celui-ci passait les week-ends ou les vacances chez sa mamie. Mais ces derniers temps il développait son esprit casanier, et avait tendance à se mettre au vert dans le splendide triplex familial.

Il était toujours à ses interrogations intérieures quand la voix de sa sœur retentit encore au téléphone :
- Aly y tient beaucoup, c’est une sortie organisée par son école. Allez, ne dis pas non, petit frère ! S’il te plaît, relança Soda d’une toute petite voix timide qui fit sourire Karim.

Sa sœur avait le cœur sur la main. Il n’allait pas lui refuser un service parce qu’il était mélancolique. Et qui sait ? Peut-être que cette sortie dissiperait un tant soit peu les nuages de sa tristesse.

- D’accord, je serai chez toi dans une trentaine de minutes, accepta-t-il « waw, magui gneuw sa keur si kanam ».
- Merci, Rimka, tu m’ôtes vraiment une épine du pied ! « dieureudieuf, Rimka téguil guama sokhla bou reuye » s’exclama gaiement Soda. Aly est déjà prêt, quand tu arriveras, je serai certainement partie (Aly quand il s’agit de sortir il est toujours le premier à être prêt LOL daffa beugue guène khalé bi). Embrasse maman pour moi ! reprit Soda avant de raccrocher.

Karim remit le téléphone au domestique puis il se leva. Il posa sa serviette sur son cou et regagna sa chambre. Dix minutes après, il redescendit, vêtu d’un jean noir très ample avec un tee-shirt blanc qui prenait son large torse et ses bras musclé (thiof de luxe way LOL). Il porta des chaussures de sport noires à talon épais. Au poignet droit, sa « Raymond Weil » de grande valeur que sa mère lui avait offerte pour ses vingT-cinq ans. Il avait un charme époustouflant, et rappelait un dandy partant à la recherche de conquêtes féminines « c’est un grand dragueur tchippp ».

Il pénétra dans la vaste cuisine d’où l’on avait une magnifique vue sur l’arrière-cour. Sa mère s’y trouvait en compagnie du cuisinier qui lui apportait son aide pour confectionner une de ses recettes dont elle seule avait le secret.

- « yaye, magui dème keur Soda, dieuli Aly dagnouy dème parc.Moguilay foone » Maman, je pars chez Soda, j’accompagne Aly au parc d’attraction. Elle t’embrasse.
- Elle est gentille, ta sœur. Tu seras de retour avant vingt heures ? Tu seras un chou de passer à la Brioche dorée acheter le pain pour le dîner. Soda aurait pu s’en charger, mais elle restera tard chez Daba.
- D’accord, je m’en occuperai, fit Karim en quittant sa mère.

De la cuisine, il gagna le garage et s’installa au volant de sa Golf. En mettant le contact, il éprouva étrangement une joie singulière, comme si passer l’après-midi dehors avec son neveu, lui ferait non seulement du bien, mais lui réservait une agréable surprise. Il avait hâte d’être au parc. Il se dit que le trajet aurait été moins long si la construction du troisième pont devant relier à l’ancienne Piste était faite. Heureusement, le samedi, la circulation était assez fluide.

La suite
Lire la précédente partie

Ma Bibliothèque  |  6  |  M'inscrire  | 
Partager
La force de l
La force de l'amour (1)
La force de l'amour (3)
La force de l
▼  Nous vous recommandons aussi
A défaut d'aimer...
A défaut d'aimer...
Mariage et chasteté, ce que chaque femme Sénégalaise doit absolument comprendre
Mariage et chasteté, ce que chaque femme Sénégalaise doit absolument comprendre
CONFIDENCE. « Vierge à un an de mariage »
CONFIDENCE. « Vierge à un an de mariage »
Le Club 55.878 membres
Mouni  x 
coup de foudre au parc
gabao  x 
Vraimen j´adore vivement la suite jesper kil trouvera son compte o parc
Lashuana  x 
Hummm jespere quil retrouve le bonheur au parc
talibé cheikh  x 
Mouni@gabao @Lashuana on verra bien si au parc si yora un changement pr l8@Samira @emi merci a vs et la s8te sera pr bientot
talibé cheikh  x 
merci Mya@ susan la s8te pr bientot alor lol@ Rocqua té adorable
destiné  x 
@talib é j san k park ba wala brioche deré ba dina nekh tay .

1

                                                                                    

                                                                                    
Sasissez votre nom » Saisissez le code de sécurité VI6E »

  A absolument regarder !

Echo : Comment en sommes-nous arrives là ?
Echo : Comment en sommes-nous arrives là ?

Viviane Chidid ft. Mavado & Busta Rhymes - Soldier Girl (Remix)
Viviane Chidid ft. Mavado & Busta Rhymes - Soldier Girl (Remix)

Assane Ndiaye - Jamm
Assane Ndiaye - Jamm

Flownan ft. Fafadi - In the party
Flownan ft. Fafadi - In the party

Bennoo - Dadis Amana ft. Fefsy
Bennoo - Dadis Amana ft. Fefsy
  Dans la même rubrique 

Quels sont les secrets que votre femme n’osera jamais vous révéler ?
Quels sont les secrets que votre femme n’osera jamais vous révéler ?

CONFIDENCE. « Mauvaise mère, mauvaise épouse... » ? Cette femme a besoin de vous !
CONFIDENCE. « Mauvaise mère, mauvaise épouse... » ? Cette femme a besoin de vous !

Assurez-vous que votre futur conjoint remplit ces critères, c’est important !
Assurez-vous que votre futur conjoint remplit ces critères, c’est important !

Ne laissez jamais partir une femme qui à ces qualités, sinon vous le regretterez !
Ne laissez jamais partir une femme qui à ces qualités, sinon vous le regretterez !

La belle-mère, son fils et sa bru, ce que chaque femme doit savoir
La belle-mère, son fils et sa bru, ce que chaque femme doit savoir
▼  Les + lus
C’est pour cette raison que les femmes crient en faisant l’amour
 171.150 fois
C’est pour cette raison que les femmes crient en faisant l’amour
Sénégalaiseries : « Pas besoin de travailler pour se faire du fric ! »
 164.927 fois
Sénégalaiseries : « Pas besoin de travailler pour se faire du fric ! »
« Quatre ans de racisme au Maroc », confidence d’un Sénégalais
 125.664 fois
« Quatre ans de racisme au Maroc », confidence d’un Sénégalais
Sénégalaiseries : « Garawoul ! »
 114.590 fois
Sénégalaiseries : « Garawoul ! »
Pourquoi le pénis de l’homme est plus gros que celui des autres primates ? (étud
 105.469 fois
Pourquoi le pénis de l’homme est plus gros que celui des autres primates ? (étud
▼  Les + regardés
Kaoma, Sopanala
 61.959 fois
Kaoma, Sopanala
Quel homme n’aimerait pas être entouré de ces belles filles ?
 61.299 fois
Quel homme n’aimerait pas être entouré de ces belles filles ?
Désormais, les américaines se mette au Mbalakh Sénégalais
 60.627 fois
Désormais,  les américaines se mette au Mbalakh Sénégalais
« J’aime les Sénégalaises », Sanseverino
 59.820 fois
« J’aime les Sénégalaises », Sanseverino
Le prix de l’amour (1) : quand la tante trompe son mari avec le neveu !
 58.509 fois
Le prix de l’amour (1) : quand la tante trompe son mari avec le neveu !
▼  Les + écoutés
La triste réalité que vous ignoriez de la Francophonie, Oustaz Hassane Seck
 34.521 fois
La triste réalité que vous ignoriez de la Francophonie, Oustaz Hassane Seck
NEWS. Jeudi 27 nov. Comment a fait ce Sénégalais pour « baiser » 30 femmes ?
 33.267 fois
NEWS. Jeudi 27 nov. Comment a fait ce Sénégalais pour « baiser » 30 femmes ?
TEUSS. Sans doute, la plus triste histoire jamais entendue. Ecoutez !
 31.605 fois
TEUSS. Sans doute, la plus triste histoire jamais entendue. Ecoutez !
TEUSS. Pourquoi ont-ils injecté des aiguilles au pénis de ce Sénégalais ?
 31.404 fois
TEUSS. Pourquoi ont-ils injecté des aiguilles au pénis de ce Sénégalais ?
C’est pour cette raison que vous devez toujours pardonner ! (Oustaz Hassane Seck
 30.762 fois
C’est pour cette raison que vous devez toujours pardonner ! (Oustaz Hassane Seck

Saisir le code de sécurité : V233


 
 Actualités
  Politique
  Economie
  Société
  Sports
  Culture
  People
  Potins
  Faits Divers
  International
 Style de vie
  Mode et beauté
  Tendances
  Mannequinat
  Psychologie
  Santé et bien-être
  Cusine et gastronomie
  Horoscope du jour
 Amour
  Mariage
  Conseils
  Sexualité
  Poémes
 + Plus
  Reflexions
  Forum
  Enquêtes
  Photos
 Vidéos
  Documentaires
  Magazines
  Musique du Sénégal
  Cinéma
  Théatre
  Juste pour rire
  Bonus
  Musique du monde
 Audio
  Revue de presse
  News
  Reportages
  Magazines
  Musique
  Humour
  Religion
 
  © 2014, La Sénégalaise      Politiques      Contacts      Publicité      Suggestion © La Sénégalaise is powered and managed by Idversion, Solutions Maker! (A Senegalese Company)