Accueil    Cuisine    Blagues    Horoscope    Jeux    TV    Photos    Chat    Publier un article    Contacts    Me connecter
La Sénégalaise
Actualités Sénégal Reflexions Style de vie Amour Sexualité Chroniques Audio Vidéo Forum +...
M'INSCRIRE
 
mariage et famille      |      conseils et confidences      |      poémes
De l´amour ? (9)
 
 Par Tifa 9  |  M'inscrire  | 
Partager

Un jeudi, 10h et je suis toujours au lit. Je n’étais pourtant pas malade, je me portais bien, du moins physiquement. C’était un jour ouvrable et je n’étais pas à l’école.

Ce fameux jeudi, je ne pouvais pas aller à l’école, je ne le supporterai pas. Je ne supporterai pas les regards de mes camarades. Non ! Je ne pourrai pas, c’était trop pour moi. Avant ce jeudi parlons de la visite de Nabou.
La dernière fois que Nabou est venue me voir, elle a été raconté n’importe quoi. Une version des choses tout à fait différente de la vérité. Quand Alou m’a raconté ce que cette folle a dit, j’étais bouche bée.

Alou : « Parait que Nabou est passée te voir ? Qu’est ce qu’elle voulait ? »
Moi : « Pas grand-chose. Elle m’a dit que tu n’étais pas bien pour moi et que je devais te quitter. Alors ? »
Alou : « Je te repose la question. A ton avis ? »
Moi : « je ne sais pas. Dis-moi,toi. Est-ce qu’elle aurait raison ? »
Alou : « tu sais Tifa, je t’aime, et tu le sais. Alors si Nabou vient ici et qu’elle te raconte du n’importe quoi et que tu la crois elle, tu me déçois. »
Moi : « je ne t’ai pas dit que je la croyais. Je veux juste que tu me rassures. Dis-moi que je ne suis pas en train de perdre mon temps avec toi. »

Il me regardait, il était très remonté. Je ne savais pas contre qui, moi ou elle.

Moi : « ces temps ci je ne te reconnais plus. Tu me répètes sans cesse que tu m’aimes mais tu t’éloignes chaque jour un peu plus. Qu’est ce que tu as ?
Alou : « je n’ai rien du tout. Je suis sur une affaire, dés que ça sera fini je serai entièrement à toi. Tu sais ce que j’aimerai que tu fasses pour moi ? »
Moi : « non ! »
Alou : « Ne parles plus à Nabou. Laisses la tranquille, c’est une folle. Si tu lui permets de venir chez toi quand elle veut, elle va te créer des problèmes. Figures toi qu’elle est passée chez Laye ( un ami à Alou) pour lui faire une scène , elle lui a dit qu’elle était venue te voir pour être ton amie mais toi tu n’as pas voulu. Tu l’as traité de tous les noms d’oiseaux et tu l’as jeté dehors. Elle a même ajouté que tu lui as dit que toi et moi que c’était « pique ak pelle ».

Je riais, oui, vraiment parce que ça me faisait rire ce qu’elle avait inventé.

Moi : « Comment pouvait-elle croire qu’elle pourrait être mon amie ? Je lui ai belle et bien dit qu’entre toi et moi ça n’est pas prêt de finir.
Alou : « La tu as raison ! Tu sais, je n’oublierai jamais ce que tu as fait pour moi. Une autre à ta place m’aurait plaqué depuis belle lurette. En ce moment je soufre trop, je te jure. Cette grossesse a bouleversé ma vie, je ne dors présque plus la nuit. Je me sens rarement en forme, c’est en partie ce qui fait que je ne viens plus te voir comme avant car je ne suis pas de bonne compagnie ».

Au moins une explication.

Moi : « ça n’est pas une raison ».
Alou : « Ah si ! Si je viens te voir c’est pour passer du bon temps avec toi mais pas pour te déprimer ».

Après cette discussion il a essayé d’être plus présent, j’avais repris de la confiance, je supportais mieux ses absences et je déprimais moins.

Revenons à ce jeudi, la veille c’est à dire le mercredi soir Alou est venu me voir, il avait l’air un peu préoccupé, comme s’il y’avait quelque chose qui le tracassait. Dés que je l’ai vu j’ai su que quelque chose n’allait pas . Lui qui d’habitude était si bruyant, bavard avec tout le monde.

Il m’a dit : « aujourd’hui je ne vais pas trop durer car demain j’aurai une journée très dure j’en suis sur ».

Moi : « Y’a quoi demain? »
Alou : « je ne voulais pas te mêler à tout ça encore, mais demain c’est le baptême. Nabou a accouché d’un garçon le jeudi passé ».
Mon sang n’a fait qu’un seul tour. J’avais subitement froid, je me sentais mal à l’aise. J’avais mal, très mal.
Moi : « Comme ça vous allez baptiser ? »
Alou : « Ah non ! Ça n’est pas ce que tu crois, ce n’est pas un grand baptême. C’est juste l’essentiel ; « le toud » (donner un nom au bébé). J’ai dit à ma mère que ça me foutait la honte que tout le monde sache qu’on baptise mon enfant ».
Moi : « Ok ! Je vois, maintenant est ce que je peux aller me coucher? »
Oui ! J’avais envie de quitter les lieux, mon cœur souffrait.
Alou : « Pourquoi ? A cette heure ? »
Moi : « oui à cette heure car moi j’ai cours demain ».
Alou : « D’accord ! Excuses moi ma chérie, vraiment. Je n’ai jamais voulu ce qui nous arrive, je t’assure. Toi, t’es une fille exceptionnelle, à qui je tiens beaucoup. Tu ne mérites pas tout ce que je te fais endurer, mais c’est bientôt fini ».
Moi : « Si tu le dis ».
Alou : « Bon je vais te laisser ».

Il me donna une bise et s’en alla. Je le regardais partir, je ne l’ai même pas raccompagné. J’étais comme tétanisée sur la chaise, je n’avais qu’une envie : crier. Oui ! Crier de toutes mes forces pour faire sortir cette rage que j’avais en moi. En cet instant précis, je ne savais pas exactement ce que je ressentais. De la haine ? De la colère ? De la frustration ? Je ne savais pas, je crois que c’était un mélange de tout ça.

Ce soir je n’ai pas pu réviser, et je me sui endormi directement. Quand je me suis réveillée le lendemain, c’est la première chose à laquelle j’ai pensé.
J’étais abattue, mon corps ne voulait pas quitter le lit et mon esprit voyageait.
J’étais dans le lit, les yeux vers le toit et j’imaginais toutes les scènes possibles.

Je l’ai imaginais tous chez elle, Alou, ses amis, ses parents,… je l’ai imaginais tous entrain de faire la fête, entrain de rigoler, de manger, de boire. Et la scène qui revenait le plus dans ma tête c’est quand je m’imaginais Alou portant leur bébé, assis prés de Nabou.

Je me détestais. Je me détestais au plus haut point. Comment j’ai pu accepter d’être ridiculisée de la sorte ? Nabou devait bien se marrer.
Je me sentais très mal, c’est comme si j’avais une boule au niveau de l’estomac et mes larmes commencèrent à tomber sans que je puisse les retenir.

Je pleurais. Je ne pouvais pas me retenir, je devais pleurer pour me sentir mieux.

Et quand ma grand entra dans notre chambre pour savoir pourquoi j’étais toujours au lit, je feignis de dormir.

Elle m’appela et me demanda si je n’avais pas cours. Je lui répondis brièvement pour qu’elle ne se rende pas compte que je pleurais.
Elle ressortit et referma la porte. J’aurai tellement souhaité pouvoir en parler avec elle. Mais je ne pouvais pas, elle ne savait même pas l’histoire de la grossesse. Alors venir et lui raconter ce truc de baptême va vraiment la bouleverser car elle aimait Alou et avait confiance en lui.

Alors, j’étais la, triste. Je n’avais envie de rien du tout. Ah si ! J’avais envie d’une chose ; c’est que Alou vienne me voir.


Lire la précédente partie

9  |  M'inscrire  | 
Partager
Saviez-vous quelles sont les raisons liées à l´interdiction de faire l´amour pendant les règles ?
Saviez-vous quelles sont les raisons liées à l´interdiction de faire l´amour pendant les règles ?
Est-ce vraiment possible de réussir un divorce ?
Est-ce vraiment possible de réussir un divorce ?
Vous est-il arrivé de tomber amoureuse de votre boss ?
Vous est-il arrivé de tomber amoureuse de votre boss ?
De l´amour ? (9)
De l´amour ? (8)
De l´amour ? (10)
De l´amour ? (9)
Le Club 44.749 membres
minoche du Club a commenté le 18 Mars  x 
thieuyy alou miii il atten la veille du baptéme pour t´annoncer k lotr la a accouché? alou dal daram leroul
mita du Club a commenté le 18 Mars  x 
maan alou moom vraiment je n ai aucune confiance en luii daafa chelou trop courage tifa j esper k il te reviendra bientot
annette du Club a commenté le 18 Mars  x 
Alou dé war na wakh loumouy lidieunti mba on ne pas les marier lui et nabou
Mouni du Club a commenté le 18 Mars  x 
Et à l´entendre parler j´ai failli croire a tout ce qu´il raconte mais vraiment il est fort ce gars là
sokhnasarré du Club a commenté le 18 Mars  x 
li metina @ anette esperons que non
maera du Club a commenté le 18 Mars  x 
thiey Tifa yaw Alou mi moy sa natou . kone kou beugue ni lay mel? massa!!
mba douniou fa diar takk seuy Alou ak Nabou nak nga diomi?? jesper k non rekk ndak humiliation rawoul lolou
jador ta chro puce bonne continuation muah
Tifa du Club a commenté le 18 Mars  x 
Merci les filles!!

sa belle du Club a commenté le 18 Mars  x 
en tt ka doyna waar torop alou mi loumouy def nieuweu goul ki dokei la rek
Lashuana du Club a commenté le 19 Mars  x 
ah @annette wakhal diame way

1

De l´amour ? (9)
 Réactions du Club

maevasall a répondu à un sujet de touti : « la masturbati... est interdite en i9slam so meunoul teye sa bopp il faut jeuner ... »
maevasall

LadyBA a répondu à un sujet de artistoo : « vraiment dara nekkoussi, ma beuguone beugueutou... tamitt c´est le droit du mec deh. c´est vrai que c´... »
LadyBA

aminata2 a commenté son propre article intitulé : Chronique de Nyema : excisee et mariee a un villageois 3(4) : « @aichavi @celi @merveille2012 @marymar bonsoir le... »
aminata2
 A absolument regarder !

« Le foulard », sans doute cet homme et le plus bête cocu que vous n’avez jamais vu !
« Le foulard », sans doute cet homme et le plus bête cocu que vous n’avez jamais vu !

ORI, la vérité au coeur de l’Afrique Brésilienne
ORI, la vérité au coeur de l’Afrique Brésilienne

Magal Touba 2013 : Revivez l’intégralité de la cérémonie officielle
Magal Touba 2013 : Revivez l’intégralité de la cérémonie officielle
  Dans la même rubrique 

Ce qu’il faut comprendre du sens de la maturité dans une relation amoureuse
Ce qu’il faut comprendre du sens de la maturité dans une relation amoureuse

La première nuit
La première nuit

« Ma femme, je la veux belle, jeune et salariée »
« Ma femme, je la veux belle, jeune et salariée »

Comprendre l’évolution du langage chez l'enfant ?
Comprendre l’évolution du langage chez l´enfant ?

Peut-on aimer sincèrement après une trahison ?
Peut-on aimer sincèrement après une trahison ?
Saisir le code de sécurité : DEM3



 Actualités
  Politique
  Economie
  Société
  Sports
  Culture
  People
  Potins
  Insolite
  Faits Divers
  International
 Style de vie
  Mode et beauté
  Tendances
  Mannequinat
  Psychologie
  Santé
  Hommes
 Cuisine
  Sénégal
  Afrique
  Monde
 Horoscope
  Bélier
  Taureau
  Gémeaux
  Cancer
  Lion
  Vierge
  Balance
  Scorpion
  Sagittaire
  Capricorne
  Verseau
  Poissons
 Amour
  Mariage
  Conseils
  Poémes
 Audio
  Revue de presse
  News
  Reportages
  Magazines
  Musique
  Humour
  Religion
 Vidéos
  Documentaires
  Magazines
  Musique
  Cinéma
  Théatre
  Juste pour rire
  Bonus
  International
 + Plus
  Sexualité
  Reflexions
  Forum
  Enquêtes
  Photos
  TV
  Jeux
  Blagues
Copyright © 2014      La Sénégalaise      Politiques      Contacts      Publicité      Suggestion © La Sénégalaise is powered and managed by Idversion, Solutions Maker! (A Senegalese Company)
Peut-on aimer sincèrement après une trahison ?
Worokia (Huitème Episode)
Une vie ordinaire : bref survol
Peut-on aimer sincèrement après une trahison ?