La Sénégalaise
Actualités Reflexions Style de vie Amour Chroniques Photos Audio Vidéo Forum Accueil
M'INSCRIRE
 
Trouver un membre du Club...
Rejoignez le Club, 55.758 membresPublier un article Ma Bibliothèque Me connecter
  • RFM
  • Zik FM
  • Hip Hop
  • Jukebox
  • RFI
  • Rap Rek
  • Dakar
  • Love
  • Sud FM
  • Music
  • Africa
  • Jazz
  • Nostalgie
  • Urban
  • Dance
  • Romantica
mode et beauté      |      tendances      |      mannequinat et stylisme      |      psychologie et société      |      santé et bien-être      |      cuisine et gastronomie      |      horoscope du jour
Le Sénégal bascule : la culture s'affaisse, le comportement devient choquant
Le Sénégal bascule : la culture s
Quels sont les symptômes de la sorcellerie ?
De l'hyprosie dans notre pratique de l'Islam ?
Le Sénégal bascule : la culture s
 Enregistrer     La Sénégalaise  |  Ma Bibliothèque  |   |  M'inscrire  | 
Partager
Le Sénégal bascule : la culture s
La culture éduque, influe sur les changements de comportements, équilibre la société. Le respect de la personne humaine, la praxis de la solidarité sociale…, sont les fondements de la culture africaine comme l’a rappelé la charte Kurukan Fuga du Mande de 1236.

La culture définie comme l’ensemble des valeurs, des traits distinctifs et spirituels d’un groupe social ou d’un peuple peut servir de rempart à une société en dérive. Il s’agit également de convoquer régulièrement le patrimoine, notre héritage culturel, de le réhabiliter pour ressourcer les citoyens exposés aux tares de la mondialisation. La société sénégalaise est menacée parce que truffée de contre-valeurs.

Violences physiques et verbales, injures faciles, disputes aux coins de rue, comportements bizarres, non respect des personnes âgées. La politesse orpheline, la courtoisie en berne, les valeurs en perte de vitesse. Place à l’arrogance, aux attitudes inqualifiables. La société sénégalaise devient méconnaissable ces dix dernières années. Quand la culture s’affaisse, les comportements deviennent choquent. Parmi les causes évoquées, la crise économique. Elle a bon dos et n’est pas responsable de certaines dérives comportementales. L’émergence des anti-modèles sur le champs social a entraîné chez les jeunes des comportements méconnaissables de la société sénégalaise. Au Sénégal, la médiatisation à outrance des contre-valeurs, des personnages impolis et incorrects, banalise l’insolence, l’irrespect, la malhonnêteté, la violence.

Un jeune rappeur a qualifié publiquement de menteur une personne âgée, une institution républicaine. Les adultes présents applaudissent, cautionnent donc ce comportement irrespectueux. Quand des religieux s’invitent dans le champs politique, retournant leurs boubous en fonction de leurs intérêts du moment, l’éthique en souffre. Des Ndèye Guèye (goudi town), Oumou Sow (décollage) et autres versent dans la danse obscène, deviennent des vedettes des médias serinant en longueur d’interviews des insanités. Des Paco Jackson Thiam abusent des médias traitant à bout de champs de « niak fayda » les dirigeants de la Fédération. Quand des prétendus jet-seteurs barrent la Une des journaux people foulant aux pieds la modestie et étalant leur extravagance avec la complicité des confrères. Et nos artistes (certains) supposés êtres les gardiens des valeurs, n’interpellent plus la société, rivalisent de flatterie et excellent dans le «samba mbayane». Quand les écrivains deviennent des flagorneurs, versant dans le panégyrique, multipliant des livres de commande. Sur scène, des conteurs travestissent le sens pédagogique de cet art et répondent aux désidérata des Occidentaux emboîtant ainsi le pas à certains cinéastes dont les sujets abordés obéissent aux orientations de l’outre mer.

Le théâtre qui servait de baromètre social et dénonçait les tares sociale est bouffé par les bouffons, devenus des vedettes. Faute de contenus pertinents, les émissions télévisées déboussolent les jeunes pendant que les parents sont occupés ailleurs.

Quand des sites et monuments historiques qui structurent nos consciences et forgent notre identité culturelle sont méconnus des jeunes et adultes. Ou va la société sénégalaise? Sauvons en réhabilitant les valeurs culturelles, en vulgarisant le patrimoine matériel comme immatériel pour inventer l’avenir avec un nouveau type de Sénégalais (Nts).


Par Omar Diaw, Sud Quotidien

Ma Bibliothèque  |   |  M'inscrire  | 
Partager
Le Sénégal bascule : la culture s
Quels sont les symptômes de la sorcellerie ?
De l'hyprosie dans notre pratique de l'Islam ?
Le Sénégal bascule : la culture s
▼  Nous vous recommandons aussi
Sexe et économie : Pourquoi c’est l'homme qui paie l’addition
Sexe et économie : Pourquoi c’est l'homme qui paie l’addition
La femme de leur vie en un seul rendez-vous ?
La femme de leur vie en un seul rendez-vous ?
Faut-il faire du « Magal Touba » une journée fériée ?
Faut-il faire du « Magal Touba » une journée fériée ?
                                                                                    

                                                                                    
Sasissez votre nom » Saisissez le code de sécurité Cw5L »

  A absolument regarder !

Me El Hadj Diouf remporte le prix du meilleur danseur au Sénégal. Regardez !
Me El Hadj Diouf remporte le prix du meilleur danseur au Sénégal. Regardez !

Que nous concocte Fallou Dieng ?
Que nous concocte Fallou Dieng ?

Maître Gims - Bella
Maître Gims - Bella

Le look d’Adiouza Diallo mis en questions !
Le look d’Adiouza Diallo mis en questions !

Journal Rappé EP 21 avec Xuman et Keyti
Journal Rappé EP 21 avec Xuman et Keyti
  Dans la même rubrique 

Doit-on laisser nos chanteurs « massacrer » nos langues nationales ?
Doit-on laisser nos chanteurs « massacrer » nos langues nationales ?

Réflexion. Que se passera-t-il le jour où les femmes se réveilleront ?
Réflexion. Que se passera-t-il le jour où les femmes se réveilleront ?

Tabaski, ce que vous ignoriez tous de la viande du mouton et devrait savoir
Tabaski, ce que vous ignoriez tous de la viande du mouton et devrait savoir

Ce que tous ces Sénégalais qui se masturbent la nuit doivent absolument savoir
Ce que tous ces Sénégalais qui se masturbent la nuit doivent absolument savoir

Que risquent ces Sénégalaises qui offrent leur corps pour fêter la Tabaski ? (coup de gueule)
Que risquent ces Sénégalaises qui offrent leur corps pour fêter la Tabaski ? (coup de gueule)
▼  Les + lus
Sénégalaiseries : « Pas besoin de travailler pour se faire du fric ! »
 164.241 fois
Sénégalaiseries : « Pas besoin de travailler pour se faire du fric ! »
C’est pour cette raison que les femmes crient en faisant l’amour
 151.417 fois
C’est pour cette raison que les femmes crient en faisant l’amour
« Quatre ans de racisme au Maroc », confidence d’un Sénégalais
 125.181 fois
« Quatre ans de racisme au Maroc », confidence d’un Sénégalais
Sénégalaiseries : « Garawoul ! »
 114.121 fois
Sénégalaiseries : « Garawoul ! »
Une leçon de survie ! Comment gérer le racisme au quotidien afin de mieux vivre
 101.857 fois
Une leçon de survie ! Comment gérer le racisme au quotidien afin de mieux vivre
▼  Les + regardés
Kaoma, Sopanala
 61.677 fois
Kaoma, Sopanala
Désormais, les américaines se mette au Mbalakh Sénégalais
 60.114 fois
Désormais,  les américaines se mette au Mbalakh Sénégalais
« J’aime les Sénégalaises », Sanseverino
 59.646 fois
« J’aime les Sénégalaises », Sanseverino
Quel homme n’aimerait pas être entouré de ces belles filles ?
 58.731 fois
Quel homme n’aimerait pas être entouré de ces belles filles ?
« La petite vendeuse de Soleil », cinéma sénégalais
 57.411 fois
« La petite vendeuse de Soleil », cinéma sénégalais
▼  Les + écoutés
La triste réalité que vous ignoriez de la Francophonie, Oustaz Hassane Seck
 34.278 fois
La triste réalité que vous ignoriez de la Francophonie, Oustaz Hassane Seck
Après avoir fait l’amour, comment faire pour prier sans eau pour le grand lavage
 31.824 fois
Après avoir fait l’amour, comment faire pour prier sans eau pour le grand lavage
TEUSS. Sans doute, la plus triste histoire jamais entendue. Ecoutez !
 31.188 fois
TEUSS. Sans doute, la plus triste histoire jamais entendue. Ecoutez !
TEUSS. Pourquoi ont-ils injecté des aiguilles au pénis de ce Sénégalais ?
 31.092 fois
TEUSS. Pourquoi ont-ils injecté des aiguilles au pénis de ce Sénégalais ?
PRESSE. Vendredi 21 nov. Que risque Wade s’il déborde ? (Ahmet Aidara)
 30.747 fois
PRESSE. Vendredi 21 nov. Que risque Wade s’il déborde ? (Ahmet Aidara)

Saisir le code de sécurité : V233


 
 Actualités
  Politique
  Economie
  Société
  Sports
  Culture
  People
  Potins
  Faits Divers
  International
 Style de vie
  Mode et beauté
  Tendances
  Mannequinat
  Psychologie
  Santé et bien-être
  Cusine et gastronomie
  Horoscope du jour
 Amour
  Mariage
  Conseils
  Sexualité
  Poémes
 + Plus
  Reflexions
  Forum
  Enquêtes
  Photos
 Vidéos
  Documentaires
  Magazines
  Musique du Sénégal
  Cinéma
  Théatre
  Juste pour rire
  Bonus
  Musique du monde
 Audio
  Revue de presse
  News
  Reportages
  Magazines
  Musique
  Humour
  Religion
 
  © 2014, La Sénégalaise      Politiques      Contacts      Publicité      Suggestion © La Sénégalaise is powered and managed by Idversion, Solutions Maker! (A Senegalese Company)