La Sénégalaise
Accueil Actualités Sénégal Reflexions Style de vie Amour Sexualité Chroniques Horoscope Cuisine Photos Audio Vidéo Chat Forum Rechercher
M'INSCRIRE
 
Rejoignez le Club, 48.486 membres Publier un article Ma Bibliothèque Me connecter
mode et beauté      |      tendances      |      mannequinat et stylisme      |      psychologie et société      |      santé et bien-être
« Pourquoi les noirs parlent fort en public ? »
« Pourquoi les noirs parlent fort en public ? »
Préfèrent-ils la beauté ou l'intelligence ?
L’angoisse de finir « vieille fille »
« Pourquoi les noirs parlent fort en public ? »
 Enregistrer     La Sénégalaise  |  Ma Bibliothèque  |   |  M'inscrire  | 
Partager
« Pourquoi les noirs parlent fort en public ? »
« Les voitures marchent avec du carburant, les avions avec du kérosène, les moulins avec de l’eau, et les noirs…avec du bruit !

Eh oui ! Le noir en général fait trop de bruit, tellement de bruit qu’il ne se soucie pas des conséquences que celui-ci produit sur son environnement. Même quand il s’agit d’une simple discussion entre amis, vous aurez l’impression que c’est une dispute, tellement ils crient ! Tout se passe comme si le noir ne pouvait exister que dans le brouhaha. Il trouve normal de tonitruer dans les transports, hurler quand il téléphone, mettre la musique à fond dans son appartement, faire du tapage nocturne etc. La tranquillité de l’autre est sa dernière préoccupation. Tout au contraire, celui qui réclame le silence est perçu comme dérangeant, l’envie du calme étant considéré comme une « affaire des blancs ». En France, il y’a pourtant une réglementation sur le bruit pour prévenir le trouble de voisinage. Mais beaucoup de noirs et d’arabes ne la respectent pas. Ils se comportent comme s’ils étaient au bled en faisant fi des codes de conduite du pays dans lequel ils vivent. C’est ainsi que, à contre cœur, le voisin perturbé (souvent le pauvre p’tit vieux du rez de chaussée) se trouve parfois contraint de solliciter l’intervention de la police pour faire cesser cette atteinte à la tranquillité publique.

Pour comprendre les tenants et les aboutissants de cette nuisance sonore dont se rendent coupables certains immigrés vivant en France, il faut remonter à ce qui se passe dans leur pays d’origine. L’explication n’est autre que socio-culturelle.

Des véhicules sans pot d’échappement qui traversent la ville à vive allure. Des motos ou des voitures qui klaxonnent pour un rien. Des scieries et des moulins qui fonctionnent à plein régime aux heures de sieste et même jusqu’aux lueurs du crépuscule. Des voitures publicitaires pour annoncer à tue-tête un match de foot ou le « méga-concert » de l’année. Des discothèques et des buvettes qui mitraillent leurs quartiers toute la journée et même aux heures indues. Des ouvriers qui martèlent, meulent ou scient sans arrêt dans des ateliers installés dans les mêmes concessions que des habitations. Des sectes qui à longueur de journée battent tam-tams et chantent à gorges déployées les « bienfaits du seigneur ». Des magasins qui, à l’approche des fêtes, sous prétexte de « liquider » leurs produits, sortent leurs haut-parleurs et imposent une « musique » assourdissante à tout le quartier, voilà la triste réalité de la plupart des villes d’Afrique. Dans un environnement aussi bruyant, on est quelque part obligé d’élever la voix pour se faire entendre. Le problème est que ça devient très vite une habitude.

En outre, les familles africaines, réputées pour être nombreuses, grandissent non pas dans des appartements comme en Europe, mais dans des maisons qui, à mesure que la marmaille d’enfants s’agrandit, se transforment en caisse de résonance des rires, des cris, des pleurs, c’est-à-dire du bruit. Et le voisinage s’en accommode sans oser rouspéter.

Quand en France, la civilité voudrait qu’on prévienne ses voisins lorsqu’on s’apprête à organiser une réjouissance festive chez soi, en Afrique un tel protocole serait vu comme superfétatoire. C’est chacun qui impose l’écoute de sa sélection musicale à tout l’immeuble, quand ce n’est pas au quartier tout entier.

Mais qui a dit aux noirs qu’il fallait nécessairement hurler comme des hyènes édentées pour se faire entendre au bout du fil ? Le pire c’est quand ils appellent au bled. Tout se passe comme si dans leurs têtes, ce n’est qu’en criant que la personne appelée pourrait entendre. C’est malheureusement ainsi qu’ils vont importuner toute la rame de métro avec une conversation téléphonique qui n’aura plus rien de confidentielle, sauf bien sur lorsqu’ils s’expriment dans leur charabia de patois.

Pourtant, l’excès de bruit a des effets néfastes sur les organes de l’audition. Un excès de bruit, fut-il temporaire, peut fatiguer les oreilles et entraîner une perte de l’acuité auditive. Les noirs (surtout les darons et daronnes blédards là), sont donc les premiers à avoir intérêt à parler sans se faire remarquer, c’est à dire à voix basse.

Arrêtez de nous casser les oreilles dans les transports en tonitruant comme ci le bus ou le métro vous appartenaient ! »


Par La Chronique Epicée

Ceci est une opinion d'un Occidental que La Sénégalaise (un site web de propriété sénégalaise créé et géré par des Sénégalais) tenait à partager.

Ma Bibliothèque  |   |  M'inscrire  | 
Partager
« Pourquoi les noirs parlent fort en public ? »
Préfèrent-ils la beauté ou l'intelligence ?
L’angoisse de finir « vieille fille »
« Pourquoi les noirs parlent fort en public ? »
▼  Nous vous recommandons aussi
De l’imitation dangereuse de la pensée occidentale
De l’imitation dangereuse de la pensée occidentale
L’éducation sexuelle toujours taboue au Sénégal ?
L’éducation sexuelle toujours taboue au Sénégal ?
Le « Yéla », rythme et danse des festivités royales
Le « Yéla », rythme et danse des festivités royales
Le Club 48.486 membres
sokhnasarré  x 
Vous devriez arrêter de partager des articles de cette chronique épicé toujours à nous denigrer !!!! Vous leurs faites de la pub
timabah  x 
Deug nékhoul d wayé lii mo am! C´est triste mais il faut reconnaitre que c vri
timabah  x 
Deug nékhoul d wayé lii mo am! C´est triste mais il faut reconnaitre que c vrai
ZeinaAmadou  x 
C est ce genre darticle qui menerve au plus au point tu sacheras qu´une couleur de peau ne definis pas un mode de vie tu denigre les noir sois disant quil parle je cite ´trop fort´ font trop bruit jen ris doucement à tu deja entendu parles ds personnes age de race blanche
Parler a cote c ´est exactement la meme chose tchip au jour daujaurdhui pratiquement une personne agee sur 5 de race blanche est mal entendante c est a cause des noire peut etre tchip

1

                                                                                    

                                                                                    
 Créer mon compte     Me connecter 



 Réactions du Club

assia a répondu à un sujet de ID : « slt wa keurgui namon namen id prtant ya pmus d tof black k d blanc pr l chro... »
assia

miss ebene a répondu à un sujet de lunik : « welcome home girl!!!... »
miss ébéne

lunik a répondu à son propre sujet : « merci @ladyba siii g remarke ga yi dafa melni dnio ragal koor lolll ... »
lunik

La fille tout court a commenté son propre article intitulé : Il a change ma vie (15) : « je manque d inspiratio... les filles ... mais ... »
La fille tout court

kiwii a commenté l'article de LadyBA intitulé : 30 ans, celibataire, Senegalaise ... (objectif mariage) - part 13 : « pa s... »
kiwii
 A absolument regarder !

Bijoux Sinda - Daddy m'a dit
Bijoux Sinda - Daddy m´a dit

Ghetto Galsen - Tolof Djolof
Ghetto Galsen - Tolof Djolof

Ismael Prince - Sénégal
Ismael Prince - Sénégal

Sen Regal - Phillippe (Fils de Bouba Ndour)
Sen Regal - Phillippe (Fils de Bouba Ndour)

Thalia - You Know He Never Loved You
Thalia - You Know He Never Loved You
  Dans la même rubrique 

Coup de gueule : des blancs s’indignent contre le racisme au Sénégal !
Coup de gueule : des blancs s’indignent contre le racisme au Sénégal !

Péter en public, est-ce vraiment interdit par l'Islam ?
Péter en public, est-ce vraiment interdit par l´Islam ?

Pourquoi m’appelles-tu sorcier ?
Pourquoi m’appelles-tu sorcier ?

« L’Afrique aux Africains », la lettre de Cheikh Ibrahima Niasse « Baye » adressée aux Religieux Fra
« L’Afrique aux Africains », la lettre de Cheikh Ibrahima Niasse « Baye » adressée aux Religieux Français

Une lettre d’un père à son fils à absolument lire !
Une lettre d’un père à son fils à absolument lire !
▼  Les + lus
L’incroyable histoire d’une femme d’émigré, c’est encore du jamais vu !
 99.323 fois
L’incroyable histoire d’une femme d’émigré, c’est encore du jamais vu !
Encore une femme qui trahit son mari, une histoire juste incroyable !
 97.090 fois
Encore une femme qui trahit son mari, une histoire juste incroyable !
« Pour l'honneur de la gendarmerie sénégalaise » ou un Wikileaks sénégalais... O
 96.355 fois
« Pour l
Des révélations graves de la femme du président, Marième Faye Sall
 95.942 fois
Des révélations graves de la femme du président, Marième Faye Sall
Les incroyables confidences d'une femme coureuse de jupons...
 95.774 fois
Les incroyables confidences d
▼  Les + regardés
Qui a fait « marabouter » Amina Poté ?
 51.204 fois
Qui a fait « marabouter » Amina Poté ?
« Buur Gueweul », Episode 31
 50.436 fois
« Buur Gueweul », Episode 31
Sabar explosif en période de Ramadan !
 50.310 fois
Sabar explosif en période de Ramadan !
« Le Ramadan de Serigne Ngagne », Episode 15
 50.106 fois
« Le Ramadan de Serigne Ngagne », Episode 15
« Buur Gueweul », Episode 32
 50.028 fois
« Buur Gueweul », Episode 32
▼  Les + écoutés
TEUSS. Une maison où vous n’aimeriez pas habiter, une histoire incroyable !
 32.115 fois
TEUSS. Une maison où vous n’aimeriez pas habiter, une histoire incroyable !
NEWS. Dimanche 20 juillet. Comment le livre du colonel Ndaw peut brûler le Sénég
 30.966 fois
NEWS. Dimanche 20 juillet. Comment le livre du colonel Ndaw peut brûler le Sénég
PRESSE. Mardi 22 juillet. Marième Faye, Présidente de la République !
 30.957 fois
PRESSE. Mardi 22 juillet. Marième Faye, Présidente de la République !
PRESSE. Mercredi 23 juillet. La police sénégalaise, une bouteille et une femme
 30.654 fois
PRESSE. Mercredi 23 juillet. La police sénégalaise, une bouteille et une femme
TEUSS. Dur, dur de faire confiance aux Sénégalais, de vrais truands !
 30.507 fois
TEUSS. Dur, dur de faire confiance aux Sénégalais, de vrais truands !
Saisir le code de sécurité : Cw5L


 Actualités
  Politique
  Economie
  Société
  Sports
  Culture
  People
  Potins
  Insolite
  Faits Divers
  International
 Style de vie
  Mode et beauté
  Tendances
  Mannequinat
  Psychologie
  Santé
 Cuisine
  Sénégal
  Afrique
  Monde
 Horoscope
  Bélier
  Taureau
  Gémeaux
  Cancer
  Lion
  Vierge
  Balance
  Scorpion
  Sagittaire
  Capricorne
  Verseau
  Poissons
 Amour
  Mariage
  Conseils
  Poémes
 Audio
  Revue de presse
  News
  Reportages
  Magazines
  Musique
  Humour
  Religion
 Vidéos
  Documentaires
  Magazines
  Musique du Sénégal
  Cinéma
  Théatre
  Juste pour rire
  Bonus
  Musisque du monde
 + Plus
  Sénégal
  Reflexions
  Sexualité
  Forum
  Enquêtes
  Photos
  © IDVERSION, 2014      La Sénégalaise      Politiques      Contacts      Publicité      Suggestion © La Sénégalaise is powered and managed by Idversion, Solutions Maker! (A Senegalese Company)