• Saturday 21 Oct, 2017
  • 02:45 AM Dakar
  • 04:45 AM Paris
  • 10:45 PM New York

Réseaux sociaux:

Cité Jaxaay de Keur Massar – Un livreur de pain engrosse deux sœurs à la fois

1 month ago, Written by , Posted in Uncategorized

L’affaire a atterri lundi, à la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar. Attrait à la barre, Yancoba Maïga selon Les Echos, est poursuivi pour pédophilie, détournement de mineures et viols répétés suivi de grossesse sur deux filles dont l’une est la tante de l’autre vivant sous le même toit. Les faits se sont passés à la Cité Jaxaay de Keur Massar.

De l’ordonnance de l’affaire, il ressort que Yancoba Maïga est livreur de pain de son état qui passe de boutique en boutique tous les matins. C’est sur ces circonstances qu’il a croisé d’abord, C. Ndao qui deviendra par la suite, sa petite-amie. Chaque matin donc, il passait pour laisser une miche de pain. Les deux tourtereaux ont commencé à se voir fréquemment. Des rapports sexuels entretenus avec C. Ndao, survint une grossesse non désirée. Tout le monde dans le quartier est au courant. Et le sieur Maïga n’a pas refusé la paternité de cette grossesse.

Sauf que, rapporte selon toujours Les Echos, alors que C. Ndao est ronde comme un œuf avant de donner naissance à un enfant de sexe masculin, Yancoba qui ne pouvait rester longtemps sans pratiquer la gymnastique de jambes en l’air, se tourne vers la nièce : F. Ndao, mineure de son état. Très fertile comme le poisson-lune “mola-mola”, Yancoba engrosse à nouveau, cette dernière. L’affaire dépasse l’orée de la famille. Ebruitée, tout le quartier en parle. Mais Yancoba n’en fait pas cas. Il continue comme si de rien n’était, son petit boulot. Chaque matin, sa tronche est visible dans le quartier. Au moment où on s’entre-déchire dans la famille Ndao.

Entendus, si Yancoba a tenté de changer son fusil d’épaule, les victimes ont tour à tour reconnu avoir eu des rapports sexuels consentants avec le mis en cause. Face à cette situation, le Procureur de la République a tenté de couper la poire en deux. D’abord, il a demandé la requalification des faits de détournement. Il sera relaxé pour ce fait.

L’affaire a été mise en délibéré en attendant les résultats du test ADN réclamés par Tribunal pour se donner une religion dans cette affaire aux tournures hallucinantes. Au même moment, les avocats de la partie civile réclament la somme de 3 millions pour toute cause et préjudice subis par les victimes.

0

Comments below

comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *