• Monday 17 Dec, 2018
  • 06:20 PM Dakar
  • 07:20 PM Paris
  • 01:20 PM New York

Réseaux sociaux:

Top 5 de rites sexuels africains

2 years ago, Written by , Posted in SEXUALITÉ

On en parle sur un ton léger. Les plus grands en font pourtant un sujet des plus sérieux. Dans tous les peuples du monde, la sexualité occupe une place cruciale, animée et nourrie par le désir, assurant la survie. Le continent africain n’échappe pas à cette règle. Il existe dans certaines de ses contrées des pratiques et rites sexuelles tous plus fous les unes que les autres.

En voici 5 :

1- Le Kunyaza

C’est une pratique originaire du Rwanda qui se pratique aussi au Burundi, dans l’Est de la République Démocratique du Congo, dans l’Ouest de l’Ouganda et en Tanzanie. Le Kunyaza sert à faciliter l’orgasme féminin pendant les rapports sexuels. C’est un peu le kamasutra Rwandais.
2- Le Nettoyage sexuel

C’est un rituel originaire du Malawi. Les jeunes filles en âge de puberté doivent avoir des relations sexuelles avec un travailleur du sexe que l’on appelle « une hyène ». Selon la coutume, si un homme meurt, sa femme doit avoir des relations sexuelles de « nettoyage » avec Aniva, la « hyène », avant de pouvoir enterrer son mari. Lorsqu’une femme avorte, là aussi, la tradition veut qu’elle subisse un « nettoyage sexuel ». Aujourd’hui le Président a fait arrêter Aniva et la pratique n’est plus la bienvenue.

3- Le Gukuna

Le gukuna est une modification génitale féminine, pratiquée entre femmes, répandue dans la région des Grands Lacs (Rwanda, Ouganda, Burundi et Congo). Selon un témoignage d’homme : « Pendant l’acte sexuel, le Gukuna procure plus de plaisir, à l’homme et à la femme. Parce que, ce ne sont pas seulement les petites lèvres qui sont rallongées, mais, aussi le clitoris. C’est ainsi que la femme jouit facilement. Comme ses longues lèvres couvrent la verge de l’homme, elle lui procure aussi plus de plaisir en même temps ».

4- Le Umwal

C’est l’école d’amour à l’africaine. Originaire ce la Tanzanie, cette pratique résume bien la vie intime de la femme. Elle touche à l’hygiène sexuelle de la femme, aux astuces pour les rapports sexuels. En somme cette école forme les femmes à devenir désirables pour leurs époux. Donc, umwali est constitué d’une dizaine de jeunes filles appelées « wali » placées sous l’apprentissage d’une ou plusieurs « somo », des instructrices en pratiques sexuelles.

5- L’amour au milieu des bêtes sauvages

Cette pratique est Nigériane. En effet, certains Nigérians se rendent dans les réserves naturelles pour avoir des relations sexuelles. Une pratique qui leur permettait de capter l’énergie sexuelle des animaux dans leur milieu. Ainsi ils sont plus à même d’honorer leurs femmes avec plus d’ardeur.

Xibar

9

Comments below

comments

Leave a Reply